Grecque

La cuisine grecque partage un grand nombre de plats, d’habitudes et de techniques avec les cuisines italienne et celles des autres pays de l’ancien empire byzantin puis de l’empire ottoman.

Les recettes que l’on trouve dans les îles sont tout à fait différentes de celles que l’on trouve dans l’intérieur du pays dans le Nord. Dans les îles, beaucoup n’apprécient guère le mélange sucré-salé ainsi que, par exemple, le lapin aux pruneaux qui fera les délices d’un habitant des Météores.

L’agneau est la viande la plus consommée les légumes dont l’aubergine ont une place prépondérante. L’huile d’olive est traditionnellement la seule qui prévaut et l’utilisation des herbes est indispensable.

La célèbre « feta » est indissociable de l’image du pays.

 

Les Grecs du VIIe siècle av. J.‑C. ont un comportement alimentaire frugal basé sur la consommation de pain, laitages, grillades de viande ou de poisson, à l’instar des Romains.

Au IVe siècle av. J.‑C., les habitudes alimentaires ont évolué au point qu’Alexandre le Grand crée une école de cuisine où l’on enseigne aux futurs cuisiniers du palais les techniques internationales de l’époque, empruntant à l’Inde comme à l’Iran et à l’Égypte.

Le premier ouvrage de cuisine voit le jour au IVe siècle, par Arche strate. Les cuisiniers grecs font de la pâtisserie un art majeur.

Les Romains importèrent l’art de la cuisine grecque, l’adaptèrent et la développèrent de Rome à Byzance qui devint dépositaire de la tradition culinaire grecque.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cuisine_grecque